Restaurant
‘t Hommelhof
Watou

Watouplein 17 – B-8970 Watou
Tel: +32 (0)57/38 80 24

chef-stefaan
Bienvenue

Chers amis,

Le Carême a duré un peu longtemps cette année et ça aiguise l’appétit!
Beaucoup de temps pour recharger.
Donc ça va être une fête.

Le navire est gréé,
le capitaine du port coupe le ruban
et le skipper trace, un voyage sûr plein de surprises !

Avec un peu de printemps et la promesse d’un été super, le fairway du pays savoureux s’ouvre. 
Toutes les mains sur le pont!

Asseyez-vous et profiter, nous prenons soin du reste.

Et voilà que soudainement, le monde de la cuisine hisse le drapeau du “terroir”, la jeune génération ne jurant plus que par des produits reconnaissables « de chez nous ». Légumes oubliés, gourmandises méconnues et ingrédients sous-estimés sont à nouveau autorisés, voire obligés! Les recettes ont certes reçu un petit lifting, mais tout est resté pareil en fin de compte. Il semble bien que nous ayons eu raison pendant toutes ces années! Sauf que chez nous, la noble bière, dans ses variétés infinies, a reçu très tôt une place de choix dans et avec les préparations. Les clients ont massivement suivi et aujourd’hui, ‘t Hommelhof est connu de toutes parts pour ses plats aux breuvages divins. Mais la qualité se maintient rarement sans l’âme. Presque tous les jours, nous passons la tête pardessus l’épaule pour lancer un bonjour à Sabine. Son sourire rayonnant a donné à ‘t Hommelhof un éclat intense et il en sera toujours ainsi. Avec la même hospitalité dont Sabine avait le secret, nous offrons un accueil gastronomique à tous ceux qui veulent avant tout profiter de gastronomie dans le calme et avec élégance.

Stefaan et l’équipe de ‘t Hommelhof

LA CARTE

Les Entrées

La salade aux scampis poêlés, mayonnaise d’homard,

vinaigrette à la bière framboisée et vinaigre balsamique
€ 19,50

Le consommé de tomates à la

Rodenbach et Buratta
€ 19,50

La terrine de raie “Puttanesca”

à la Kriek Boon
€ 19,50

Les plats

Le jambonneau à la

triple St.-Bernardus
€ 21,50

Le civet de lapin à la bière de l’abbaye (blonde)

€ 21,50

L’épaule d’agneau braisé à basse température, au miel et à la Prior St-Bernardus.

La purée de pommes de terre aux jeunes légumes
€ 22,00

Le steak du petit nerf à la façon du brasseur,

au foie d’oie et duxelle de chi-tac-kee et queue de boeuf
€ 24,00

Le cabillaud cuit sur la peau aux champignons des bois à la Yperman.

Purée de pommes de terre à la truffe
€ 29,50

L’ aubergine grillé aux légumes méditerranéens. L’Hommelbier au beurre

de paprika et couscous
€ 21,50

Le perdreau «Royale» à la Abt St.-Bernardus et champignons des bois

champignons des bois
€ 35,00

Catch of the day

€ 25,00

Pour un service fluide Merci d’avance de limiter votre choix par maximum 3 plats par table

Menu du brasseur

La terrine de raie “Puttanesca” à la Kriek Boon
ou
Le tartare de bœuf, caviar d’harengs etmayonnaiseà l’Yperman
ou
Le consommé de tomates à la Rodenbach et Buratta
***
Catch of the day
ou
L’épaule d’agneau braisé à basse température, au miel et à la Prior St-Bernardus.
La purée de pommes de terre aux jeunes légumes
ou
L’ aubergine grillé aux légumes méditerranéens. L’Hommelbier au beurre de paprika et couscous
***
La mousse de ricotta au pruneaux et mandarines
ou
Le pana cotta de chicorée et ganache de chocolat à la Quadruppel

 € 39,00  serv. et TVA incl.

 (Les menus sont servi pour l’ensemble des convives à votre table)

  • hommelhof-gerechten-5
  • hommelhof-gerechten-4
  • hommelhof-gerechten-3
  • hommelhof-gerechten-1
  • hommelhof-gerechten-2

Historique

Prédestiné à une carrière “où il ne fallait pas se salir les mains”, j’ai atterri, malgré les avis contraires, derrière les fourneaux. A la maison, à Anvers, on m’appelait d’ailleurs “l’Entêté” (alors que mon père venait lui-même de Poperinge), mais c’est justement cette obstination et une bonne dose de chance qui m’ont ramené vers mes racines à Watou. ‘t Hommelhof, lieu de rencontre des gourmets ayant une prédilection pour les plats à la bière, existe entre-temps depuis 28 ans! Le chemin de la réussite n’a pourtant pas toujours été sans embûches, mais les beaux moments dominent le parcours. Après une formation à l’école hôtelière “Ter Duinen” de Coxyde, le difficile chemin de forçat du travail à chef cuisinier a commencé. De nombreux chefs enthousiastes, en Belgique comme à l’étranger, m’ont appris les ficelles du métier… jusqu’au jour où j’ai reçu les clés du tabernacle des mains de Marc Paesbrugghe. Le chef de l’ancien restaurant étoilé Sir Anthony Van Dijck m’a montré que les limites n’existent pas et qu’il faut oser aller au-delà de là où les autres s’arrêtent. La formule magique ? Créativité! Car cuisiner c’est autant penser qu’agir! Les goûts se soutiennent ou contrastent, mais le grand secret réside dans l’équilibre. Comme bien d’autres avant moi, je me suis tourné quelque temps vers une certaine extravagance, mais je me suis bien vite rendu compte que la simplicité était suffisamment complexe. Les tendances et les nouveautés ne durent pas. S’y ajoute qu’il s’agit avant tout de ne se satisfaire que des meilleurs produits, ce qui exige de se lever souvent tôt. Peu à peu, j’ai fait la connaissance de producteurs particulièrement dévoués, habitant parfois à deux pas d’ici, ce qui procure le précieux avantage de pouvoir suivre dans les moindres détails le processus de culture et d’élevage et d’acquérir ainsi une fabuleuse connaissance des produits.

Une telle entreprise ne se met évidemment pas sur les rails tout seul. Mais tout le monde regarde heureusement dans la même direction, de sorte que travail et famille se conjuguent parfaitement. Plusieurs personnes motivées font par ailleurs partie de notre équipe depuis des années. D’autres volent entre-temps de leurs propres ailes et, à mon grand bonheur, leur envol est excellent. Ils me demandent souvent des conseils ou mon avis. Aussi, pour satisfaire tout le monde, ai-je décidé de noter mon inspiration dans un ouvrage volumineux intitulé “De Bierkeuken” (La Cuisine à la bière, ndlt.), où j’ai essayé d’expliquer le b.a.-ba de la cuisine à la bière, tel que l’expérience me l’a appris. Je n’ai pas inventé l’eau chaude bien entendu et la bière est utilisée dans la cuisine de mémoire d’homme, mais expérimenter de manière professionnelle m’a souvent valu d’agréables surprises. C’est d’ailleurs avec plaisir que je poursuis mes explorations passionnantes, ayant la certitude que l’expérience gustative ultime attend quelque part le bon moment pour se dévoiler. Une fois que je l’aurai trouvée, soyez-en sûrs, vous serez les premiers à partager mon extase!

Stefaan Couttenye

Contact


Watouplein 17 B-8970 Poperinge (Watou)


+32 (0)57/38 80 24


info@hommelhof.be


Aimez-nous sur facebook


SUIVEZ NOUS SUR TWITTER


 Restaurant T’Hommelhof – Cuisine à la bière

Jours de fermeture: Lundi soir, mardi toute la journée, mecredi toute la journée et jeudi soir
Juillet en août nous sommes fermé le lundi soir et mardi.

 

réservez ici

Que le Westhoek est source d'inspiration n'est pour ainsi dire pas un secret et que Watou en est un facteur important n'est plus à démontrer

 Nature et quiétude sont ses principaux atouts, cela ne fait pas de doute, mais une vision, le respect du patrimoine et un engagement démesuré leur ont donné une importante valeur ajoutée. Mettez-y encore une bonne dose d’hospitalité légendaire et il ne vous reste plus qu’à Profiter Pleinement.

les médias sociaux