Restaurant
‘t Hommelhof
Watou

Watouplein 17 – B-8970 Watou
Tel: +32 (0)57/38 80 24

chef-stefaan

Chers clients, chers amis,

 Il y a 38 ans, ce garçon, fraîchement lavé et de bonne humeur, tournait pour la première fois la clé dans la serrure de ‘t Hommelhof. Armé de louches et de casseroles, j’ai fait bouillir le feu de mes pantoufles. Trois cuisines plus tard, la porte se referme, mais cette fois je jette la clé, avec la mélancolie nécessaire. Entre les deux se trouve un morceau de vie incroyablement fascinant que je n’aurais manqué pour rien au monde. Parfois, il y avait des noix difficiles à casser, mais ce que je continuerai à chérir, ce sont les nombreux souvenirs merveilleux, les anecdotes amusantes, les nuits débauchées, les amitiés chaleureuses et surtout la gratitude écrasante que j’ai reçue en retour.
Des centaines de jeunes passionnés y ont fait leur marque. Certains ont volé, avec beaucoup de succès, de leurs propres ailes, d’autres ont résolument choisi une autre direction, mais tous se sont arrêtés de temps en temps pour discuter avec le Chef. Je n’aurais jamais pu le faire sans leurs efforts.
Les nombreux convives sont devenus des amis, de bons amis qui ont contribué à déterminer l’ambiance et le parcours. Cela n’aurait pas été possible sans eux.
“Il faut un village pour élever un enfant” ou dans mon cas un restaurant et j’en suis très reconnaissant aussi. Cela n’aurait pas été possible sans le soutien bienveillant des voisins, des collègues, des organisateurs, des contre-philosophes locaux et des conseillers municipaux compréhensifs.
Et n’oublions pas ma belle-famille et surtout mon fils Simon et sa progéniture. Sans eux, cela n’aurait même pas eu de sens.
Désormais, je veux me détendre, libérer plus de temps pour mes chéris et meilleurs amis, mais ceux qui veulent encore savourer les plats familiers, ne serait-ce que par nostalgie, peuvent toujours aller au Watou@C à Ostende.

Mais, j’ai encore crée un menu fantastique, puisque de finir en beauté! (voir annexe)

Je fais mon dernier service dans l’après-midi du lundi de Pentecôte.

Je vous tiendrai au courant de ma succession

Tous mes vœux.

Stefaan

Menu d'adieu jusqu'au lundi de Pentecôte (midi) 6 juin

La terrine de foie d’oie et pain d’épice à la gelée de queu de boeuf et cuvée Watou
***
Les langoustines aux asperges, morilles et petits pois
à la Blanche de Watou
***
Le pigeonneau de Steenvoorde à la ’t Kapittel Prior accompagnée d’un pot au feu de légumes printanières
***
Le Biramisu aux fraises et pistache à la Kriek

€ 87,00 serv. et TVA incl.

LA CARTE

Les Entrées

La salade aux scampis poêlés, mayonnaise d’homard,

vinaigrette à la bière framboisée et vinaigre balsamique
€ 19,50

L’ anguille fumée à la betterave rouge, crème aigre et huile

aux fines herbes à l’ Hommelbier
€ 19,50

L’ assortiment de carottes en différentes

préparations à la Rodenbach
€ 19,50

Les plats

Le jambonneau à la

triple St.-Bernardus
€ 23,50

Le civet de lapin à la bière de l’abbaye (blonde)

€ 24,50

«Pluma» du cochon de Duroc d’Olives, à la 't Kapittel Prior, betterave

rouge et asperges à la crème
€ 25,50

Le steak du petit nerf à la façon du brasseur,

au foie d’oie et duxelle de chi-tac-kee et queue de boeuf
€ 29,50

Le cabillaud cuit sur la peau aux champignons des bois à la Yperman.

Purée de pommes de terre à la truffe
€ 31,50

“Catch of the day” in Waterzooi met lentegroenten

in Keikoppenbier en asperges
€ 24,00

Le pot au feu d’ asperges blanc et vert

à la Duvel et œuf de ferme poché
€ 21,50

Le pigeonneau de Steenvoorde “Clamart”

aux asperges à la ’t Kapittel Abt
€ 35,50

Pour un service fluide Merci d’avance de limiter votre choix par maximum 3 plats par table

Menu du brasseur

L’ anguille fumée à la betterave rouge, crème aigre et huile aux fines herbes à l’ Hommelbier
ou
La ballotine  de poularde et foie de canard aux champignons à la Grecque, ’t Kapittel Pater et Sirop de Liège
ou
L’ assortiment de carottes en différentes préparations à la Rodenbach
***
«Pluma» du cochon de Duroc d’Olives, à la ‘t Kapittel Prior, betterave rouge et asperges à la crème
ou
Le poisson, «selon l’arrivage», en Waterzooi aux légumes de printemps à la Keikoppenbier et asperges
ou
Le pot au feu d’ asperges blanc et vert à la Duvel et œuf de ferme poché
ou
Le pigeonneau de  Steenvoorde “Clamart” aux aspergesà la ’t Kapittel Abt (supl. € 10,00)
***
La mousse au chocolat et soupe de chocolat blanc
Ou
Le “Trifle” au rhubarbeen orange sanguine à la bière framboisée
ou
Les suggestions de nos maitres affineurs (supl. € 5,00)

 € 45,00  serv. et TVA incl.

 (Les menus sont servi pour l’ensemble des convives à votre table)

  • hommelhof-gerechten-5
  • hommelhof-gerechten-4
  • hommelhof-gerechten-3
  • hommelhof-gerechten-1
  • hommelhof-gerechten-2

Historique

Prédestiné à une carrière “où il ne fallait pas se salir les mains”, j’ai atterri, malgré les avis contraires, derrière les fourneaux. A la maison, à Anvers, on m’appelait d’ailleurs “l’Entêté” (alors que mon père venait lui-même de Poperinge), mais c’est justement cette obstination et une bonne dose de chance qui m’ont ramené vers mes racines à Watou. ‘t Hommelhof, lieu de rencontre des gourmets ayant une prédilection pour les plats à la bière, existe entre-temps depuis 28 ans! Le chemin de la réussite n’a pourtant pas toujours été sans embûches, mais les beaux moments dominent le parcours. Après une formation à l’école hôtelière “Ter Duinen” de Coxyde, le difficile chemin de forçat du travail à chef cuisinier a commencé. De nombreux chefs enthousiastes, en Belgique comme à l’étranger, m’ont appris les ficelles du métier… jusqu’au jour où j’ai reçu les clés du tabernacle des mains de Marc Paesbrugghe. Le chef de l’ancien restaurant étoilé Sir Anthony Van Dijck m’a montré que les limites n’existent pas et qu’il faut oser aller au-delà de là où les autres s’arrêtent. La formule magique ? Créativité! Car cuisiner c’est autant penser qu’agir! Les goûts se soutiennent ou contrastent, mais le grand secret réside dans l’équilibre. Comme bien d’autres avant moi, je me suis tourné quelque temps vers une certaine extravagance, mais je me suis bien vite rendu compte que la simplicité était suffisamment complexe. Les tendances et les nouveautés ne durent pas. S’y ajoute qu’il s’agit avant tout de ne se satisfaire que des meilleurs produits, ce qui exige de se lever souvent tôt. Peu à peu, j’ai fait la connaissance de producteurs particulièrement dévoués, habitant parfois à deux pas d’ici, ce qui procure le précieux avantage de pouvoir suivre dans les moindres détails le processus de culture et d’élevage et d’acquérir ainsi une fabuleuse connaissance des produits.

Une telle entreprise ne se met évidemment pas sur les rails tout seul. Mais tout le monde regarde heureusement dans la même direction, de sorte que travail et famille se conjuguent parfaitement. Plusieurs personnes motivées font par ailleurs partie de notre équipe depuis des années. D’autres volent entre-temps de leurs propres ailes et, à mon grand bonheur, leur envol est excellent. Ils me demandent souvent des conseils ou mon avis. Aussi, pour satisfaire tout le monde, ai-je décidé de noter mon inspiration dans un ouvrage volumineux intitulé “De Bierkeuken” (La Cuisine à la bière, ndlt.), où j’ai essayé d’expliquer le b.a.-ba de la cuisine à la bière, tel que l’expérience me l’a appris. Je n’ai pas inventé l’eau chaude bien entendu et la bière est utilisée dans la cuisine de mémoire d’homme, mais expérimenter de manière professionnelle m’a souvent valu d’agréables surprises. C’est d’ailleurs avec plaisir que je poursuis mes explorations passionnantes, ayant la certitude que l’expérience gustative ultime attend quelque part le bon moment pour se dévoiler. Une fois que je l’aurai trouvée, soyez-en sûrs, vous serez les premiers à partager mon extase!

Stefaan Couttenye

Contact


Watouplein 17 B-8970 Poperinge (Watou)


+32 (0)57/38 80 24


info@hommelhof.be


Aimez-nous sur facebook


SUIVEZ NOUS SUR TWITTER


 Restaurant T’Hommelhof – Cuisine à la bière

Jours de fermeture: Lundi soir, mardi toute la journée, mecredi toute la journée et jeudi soir
Juillet en août nous sommes fermé le lundi soir et mardi.

 

réservez ici

Que le Westhoek est source d'inspiration n'est pour ainsi dire pas un secret et que Watou en est un facteur important n'est plus à démontrer

 Nature et quiétude sont ses principaux atouts, cela ne fait pas de doute, mais une vision, le respect du patrimoine et un engagement démesuré leur ont donné une importante valeur ajoutée. Mettez-y encore une bonne dose d’hospitalité légendaire et il ne vous reste plus qu’à Profiter Pleinement.

les médias sociaux